hel norse goddess of death
Mythologie Nordique

Hel: Déesse nordique de la mort

Hel, la déesse de la mort : peut-il y avoir une créature plus terrifiante dans le monde de la mythologie nordique ?

Mais ne vous laissez pas influencer par la représentation de la déesse nordique de la mort dans l’univers Marvel. Alors que la déesse nordique était la souveraine des enfers, elle n’a jamais été représentée comme étant purement malveillante. Hel était un personnage plus complexe dans la mythologie nordique.

Lisez la suite pour en savoir plus sur la véritable déesse nordique de la mort et son rôle pendant Ragnarok.

Qui est Hel?

Hel, la déesse de la mort, était en fait une géante, enfant de Loki, l’imposteur géant qui vivait parmi les dieux Ases, et d’Angrboda, une géante redoutable.

Qui est Hel ?

Cela fit de Hel la sœur des monstres Fenrir, le puissant loup nordique, et Jörmungandr, le serpent de Midgard.

Les Ases craignaient ces trois enfants en raison de leur ascendance monstrueuse et des prophéties sur le chaos qu’ils allaient provoquer dans le cosmos nordique.

Pour endiguer le danger, Odin envoya chacun des enfants à l’endroit où ils pourraient faire le moins de dégâts. Dans le cas de Hel, il l’envoya à Niflheim, l’une des terres nordiques des morts, et lui confia la juridiction de ce royaume.

Hel

En tant que déesse des enfers, elle avait la responsabilité des âmes qui s’y trouvaient.

Le petit serpent Jörmungandr fut jeté dans les eaux entourant Midgard, où il devint si grand qu’il pouvait tourner autour du monde entier et tenir sa propre queue dans sa gueule. Fenrir fut enchaîné sur une île déserte par un lien magique fabriqué par les nains.

La déesse de la mort est décrite dans les sources comme étant à moitié noire et à moitié couleur chair, ce que certains érudits ont interprété comme étant à moitié un être vivant et à moitié un cadavre. Hel aurait également eu un regard abattu et terrifiant.

Son nom, qui signifie « caché » en vieux norrois, est probablement une référence au fait que le monde souterrain était dissimulé au royaume des vivants.

Helheim: Le monde souterrain

Hel régnait sur le royaume de Niflheim, souvent appelé Helheim en référence à la déesse des enfers.

C’était l’endroit où se retrouvaient les morts nordiques qui n’étaient pas morts sur le champ de bataille. Les guerriers qui mouraient au combat étaient emmenés soit au Walhalla, la salle d’Odin, soit à Folkvangr, la salle de Frigg.

Helheim : Le monde souterrain

Tous les autres morts allaient à Helheim, qui était sous la juridiction de la déesse des Enfers, qui décidait de leur sort. Contrairement au concept chrétien de l’enfer, ce n’était donc pas un lieu de tourment pour les méchants et les cruels.

Pourtant, l’historien islandais du 13e siècle Snorri Sturluson a décrit le royaume de la déesse de la mort en des termes qui ressemblent aux idées chrétiennes sur l’enfer.

Il décrit des salles où la déesse de la mort mange d’un plat appelé « faim », avec un couteau appelé « famine », ce qui indique qu’aucune quantité de nourriture ne peut remplir les estomacs vides des morts.

Il fait également référence à un lit appelé « lit de malade », ce qui suggère à nouveau qu’aucun sommeil ne peut soulager la fatigue des morts. Mais Snorri a écrit à l’époque chrétienne et a été fortement influencé par les idées chrétiennes.

Les sources antérieures décrivent Helheim comme étant situé sous l’une des trois racines d’Yggdrasil, l’arbre du monde, les deux autres racines menant à Jötunheim, le royaume des géants, et Midgard, le monde des hommes.

La déesse des enfers gardait le royaume des morts, et la déesse de la mort est décrite dans certaines histoires comme apparaissant à ceux qui sont destinés à mourir et leur disant qu’ils la rejoindront bientôt dans son royaume.

Hel, déesse des enfers et la mort de Balder

Dans toutes les histoires de la mythologie nordique, c’est pour son implication dans la mort de Balder que la déesse de la mort joue son rôle le plus important.

Lorsque Balder, le fils bien-aimé d’Odin et de Frigg, est tué dans un jeu grâce aux machinations de Loki, Balder se retrouve à Helheim.

Dévastés par cette perte, Odin et Frigg envoient Hermod, un autre des Ases, à Helheim pour demander à Hel, déesse des Enfers, de laisser Balder revenir dans le monde des vivants.

Hermod supplie Hel et explique que Balder est l’être le plus populaire du cosmos nordique et qu’il devrait donc lui être rendu.

La déesse de la mort accepte effectivement de rendre Balder, mais à la condition que tous les êtres vivants du cosmos nordique pleurent pour lui, preuve de sa popularité universelle.

Les Ases demandent avec succès à tous les êtres vivants de pleurer pour Balder. Seule une géante, dont on pense qu’elle est Loki déguisé, refuse de pleurer. C’est pourquoi la déesse de la mort a gardé son prix avec elle aux Enfers.

Balder est resté à Helheim comme compagnon de Hel jusqu’au Ragnarok, lorsque le chaos qui s’est répandu dans tous les mondes de la mythologie nordique lui a permis de retourner à Asgard et de combattre aux côtés des autres Ases.

Hel, Marvel et Ragnarok

Comme il ressort de la discussion ci-dessus, Marvel a pris beaucoup de libertés avec la représentation de la déesse des enfers pour créer son histoire de Ragnarok.

En premier lieu, Hel de Marvel est la fille d’Odin et non de Loki. Marvel suggère également qu’Odin a chassé Hel et en a fait la déesse des enfers par peur de son ambition lorsqu’ils ont conquis l’univers ensemble.

Mais dans les mythes nordiques originaux, Odin envoya Hel aux Enfers par peur de son ascendance et des prophéties sur le rôle qu’elle jouerait dans la destruction future.

De même, dans l’univers Marvel, la déesse de la mort est l’adversaire principal lors du Ragnarök, l’apocalypse nordique. Dans la mythologie nordique, Hel a joué un rôle beaucoup moins important dans cette bataille finale que ses frères Fenrir, qui tue Odin, et Jörmungandr, qui tue Thor. Mais la déesse de la mort a tout de même joué un rôle à la fin du monde.

Selon la prophétie, Loki brisera ses propres chaînes (il a été emprisonné pour son rôle dans la mort de Balder) et naviguera vers Asgard sur un navire construit avec les ongles des mains et des pieds des morts. Il est accompagné à bord par sa fille, Hel, et une armée de morts déshonorés. Leur sort final dans la bataille n’est pas retranscrit.

La participation de Hel à la bataille finale contre les dieux ases représente-t-elle un personnage sanguinaire déterminé à semer la mort dans le cosmos nordique afin d’amener tout le monde sous sa domination ? Ou est-elle une femme qui participe à un combat pour se venger de la manière dont les Ases l’ont traitée, elle et sa famille, en les reléguant aux coins de l’univers par peur et préjugés?

Premium Handmade Jewelry :

VKNGjewelry shop viking bracelet pendants earrings rings

NEW : Premium Wooden Watches

Valknut and Bear Viking Wooden Watch
Viking Newsletter
We respect your privacy.