sleipnir-slipnir-slepnir-odin-horse-8-legged
Mythologie Nordique

Sleipnir, le cheval à huit pattes : significations et origines

Temps de lecture : 8 minutes

Il existe de nombreuses histoires de chevaux étonnants dans les mythes et les anciennes légendes. Il semble que nos ancêtres aimaient leurs chevaux autant que nous aimons nos voitures. Les Vikings ne faisaient pas exception et la mythologie nordique contient plusieurs histoires de chevaux exceptionnels. Le plus célèbre de ces chevaux est Sleipnir, le cheval à huit pattes d’Odin, dont la force et la vitesse sont inégalées. Mais qu’est-ce qui rendait Sleipnir si spécial ?

Sleipnir, le cheval à huit pattes :

1. Qui est Sleipnir, le cheval à huit pattes ?

Dans la mythologie nordique, Odin le All-father est généralement représenté sur son trône, accompagné de ses corbeaux Hugin et Munin, et de ses deux loups Geri et Freki.

Mais Odin est aussi un dieu guerrier, et quand il part en guerre, c’est sur le dos de son cheval Sleipnir (L’origine du nom « Sleipnir » viendrait du vieux norrois « la pantoufle »). Ce puissant cheval a la particularité d’avoir 8 pattes.

Comme beaucoup de créatures étonnantes de la mythologie nordique (comme Fenrir le loup et le serpent de Midgard Jormangandr), Sleipnir était le fils de Loki, le géant filou qui vivait parmi les dieux asgardiens. Mais, étonnamment, Loki était la mère de Sleipnir, et non son père.

T-shirt Loki disponible dans la boutique VKNG

Selon l’histoire, à l’époque où les neuf mondes du cosmos nordique venaient d’être créés, Asgard, le royaume des dieux Ases, n’avait pas encore les puissantes forteresses qui l’entouraient.

Les dieux ont été approchés par un bâtisseur anonyme, qui a proposé de créer de magnifiques forteresses pour la demeure des dieux Ases, en échange de la main de la déesse Freya en mariage, ainsi que du soleil et de la lune.

Les dieux ont accepté à condition que le bâtisseur termine le travail en trois saisons et sans l’aide d’aucun homme. Ils pensaient que cela rendait la tâche impossible et qu’ils n’auraient pas à payer le prix convenu.

Le Bâtisseur accepta à condition qu’il puisse avoir l’aide de son cheval Svadilfari. Loki a convaincu les dieux d’accepter. Comment un cheval pourrait-il aider le bâtisseur à accomplir cette tâche gigantesque à temps ?

Avec l’aide de Svadilfari, le constructeur fit des progrès étonnants, et alors que la date limite approchait, il semblait qu’il allait effectivement terminer le travail. Ne voulant pas payer le prix convenu et reprochant à Loki de les avoir mis dans cette situation, les dieux Ases exigèrent que Loki règle le problème.

Pour ce faire, Loki se transforma en une magnifique jument et utilisa ses charmes pour distraire Svadilfari. Sans l’aide de son cheval, le bâtisseur n’a pas pu terminer les travaux à temps.

Non seulement les dieux d’Aesir ont trompé le bâtisseur pour ne pas avoir à payer le prix, mais lorsqu’ils ont découvert qu’il était un géant, ils ont invoqué Thor pour le tuer avec son marteau.

Loki, quant à lui, se retrouva fécondé par Svadilfari, et devint en temps voulu la mère du cheval à huit pattes Sleipnir.

Bijoux représentant Sleipnir disponibles dans la boutique VKNG

1.1 À quoi ressemble Sleipnir ?

Sleipnir est l’incarnation d’un grand cheval, très musclé. Sa robe est grise comme un ciel d’orage, tandis que sa queue et sa crinière reflètent un gris plus foncé. Une légende raconte que des runes furent gravées sur les dents de Sleipnir à la demande des Valkyries.

Sleipnir possède 8 jambes, en fait chaque jambe est doublée. Certaines représentations le montrent avec une séparation des hanches et des épaules, comme deux jambes à la fois distinctes et jointes.

Alors que dans d’autres représentations, c’est seulement à partir du genou que la jambe est divisée. Dans notre culture moderne, l’image de Sleipnir a été utilisée à de nombreuses reprises dans des jeux vidéo tels que « Final Fantasy », « Ragnarok » ou divers jeux de cartes.

Dans ces cas, la description mythologique est très rarement respectée, au profit d’une représentation plus moderne et détournée de l’animal.

Deux styles différents de représentation des jambes supplémentaires de Sleipnir

leipnir n’était certainement pas le seul cheval d’Asgard. Selon la Prose d’Edda, les Ases traversent quotidiennement le pont Bifrost sur leurs chevaux.

Le récit fournit également une liste de leurs destriers, en commençant par Sleipnir, le meilleur d’entre eux. Il semble que Sleipnir ait également eu ses propres enfants, car selon une énigme décrite dans un texte du XIIIe siècle, Sleipnir est un ancêtre de Grani, un cheval appartenant au héros Sigurd, et probablement donné à celui-ci par Odin lui-même.

La force et la vitesse particulières de Sleipnir sont soulignées dans de nombreuses histoires de la mythologie nordique. Dans l’histoire de la mort de Balder, un fils d’Odin, Hermodr chevauche Sleipnir jusqu’à Helheim afin de traiter avec la déesse Hel pour son retour. Seul Sleipnir possède la force de sauter par-dessus les portes qui bloquent l’entrée dans le royaume des morts.

Dans une autre histoire, Odin chevauche Sleipnir jusqu’à Jotunheim, le royaume des géants, où il rencontre le géant Hrungir, qui complimente Odin sur la qualité de son cheval.

Cela conduit Odin à se vanter, mettant le géant au défi de trouver à Jotunheim un cheval qui soit l’égal de Sleipnir. Le propre cheval d’Hrungnir, Gullfaxi, en est furieux et Hrungnir monte sur son cheval pour attaquer Odin.

Mais Odin s’enfuit rapidement. Hrungnir et Gullfaxi le poursuivent, mais sur son cheval à huit pattes Odin est trop rapide.

1.2 Représentation culturelle

Historique

L’histoire a laissé derrière elle plusieurs représentations du chevaux à huit pattes. Elles sont généralement gravées dans d’énormes pierres, que l’on trouve dans les vieux villages du nord. Les plus connues sont la pierre « Tjangvide » et la pierre « Ardre« . Ces deux « pierres à images » historiques dateraient du VIIIème au Xème siècle.

On retrouve également Sleipnir dans plusieurs livres :

  • La saga de Volsunga
  • L’Edda poétique
  • L’Edda
  • La saga d’Hervarararar ok Heiðreks 
  • Gesta Danorum

Moderne

Si Sleipnir est mentionné à plusieurs reprises dans la littérature précitée, rassemblant l’héritage de l’ancienne culture nordique, il est beaucoup plus rare de le trouver dans les œuvres modernes. Bien qu’il apparaisse parfois rapidement, dans certaines bandes dessinées de Marvel.

Représentation moderne d’Odin et de son cheval, Sleipnir

Cependant, des pays très marqués par l’histoire de l’ancien peuple nordique, comme la Norvège, la Suède, l’Islande et le Royaume-Uni, ont rendu hommage à cet extraordinaire cheval.

On retrouve le nom de Sleipnir sur des bateaux, des canyons et vous pourrez trouver des statues et des œuvres d’art comme, par exemple, l’imposante création de Steve Field à Wednesbury.

Vision artistique de Sleipnir par Steve Field à Wednesbury

2. D’où vient Sleipnir ?

Sleipnir est le fils de Loki et de Svadilfari.

L’histoire commence lorsqu’un géant de Jotunheim arrive à Asgardpour offrir ses services afin de construire un mur de protection autour de la ville. Ses capacités et sa force extraordinaires lui permettraient de construire le mur en seulement 3 saisons, et pour cela il demanda 3 choses comme récompense :

  • Freya
  • La lune
  • Le soleil

Les dieux étaient sceptiques quant à sa capacité et refusèrent d’abord l’offre du géant. Puis Loki, qui avait une fois de plus quelque chose en tête, insista et ils finirent par accepter, mais à la condition de terminer le travail en une saison au lieu de trois et sans l’aide des hommes.

Ils veulent tester le géant et surtout le voir échouer et ainsi ne pas avoir à tenir leur engagement de le récompenser en lui offrant Freya, le soleil et la lune.

Le géant accepta cette condition et se mit au travail. Contrairement à ce que les dieux avaient imaginé, le géant progressa très rapidement dans la construction du mur, et il se rapprochait chaque jour un peu plus de l’objectif d’achever le mur en une saison.

Un grand et puissant cheval l’accompagnait dans ses tâches, il s’appelait Svadilfari. C’était en fait ce cheval qui faisait le plus gros du travail, et les dieux l’ont remarqué.

Svadilfari et le Géant travaillant à la construction du mur d’Asgard.

Craignant que Freya, le soleil et la lune, ne soient perdus, ils ont décidé qu’il fallait agir. Loki les avait mis dans cette situation et était tenu responsable de trouver une solution.

Et il en a trouvé un.

Un soir, Loki se transforma en une superbe jument afin de détourner l’étalon Svadilfari de sa tâcheet ainsi empêcher le géant d’accomplir sa mission à temps. Le géant dupé était devenu fou de rage et fut finalement tué par les dieux.

Les relations répétées de Loki (en tant que jument) et de Svadilfari ont donné naissance à un cheval à huit pattes appelé Sleipnir.

« Il est amusant de noter ici que Loki (transformé en jument) est en fait la mère de Sleipnir ».

3. Comment Sleipnir est-il devenu le cheval d’Odin ?

Après plusieurs mois, Sleipnir était devenu un cheval très grand et puissant, peut-être même le plus puissant, le plus endurant et le plus rapide des neuf mondes. Il était capable de galoper sur terre, dans les airs et sur mer et aucun autre cheval de la mythologie nordique ne pouvait l’égaler.

« Gullfaxi, le cheval que Thor a récupéré du géant  Hrungnir  en tant que tribu de conquête avant de l'offrir à son fils Magni, était aussi un cheval extrêmement rapide et endurant mais il n'a pas pu détrôner Sleipnir »
« Gullfaxi, le cheval que Thor a récupéré du géant  Hrungnir  en tant que tribu de conquête avant de l’offrir à son fils Magni, était aussi un cheval extrêmement rapide et endurant mais il n’a pas pu détrôner Sleipnir »

Un jour, Loki est venu à Asgard pour offrir Sleipnir à Odin, le dieu principal des Ases. Ce cheval extraordinaire lui permettra de se déplacer à travers les 9 royaumes avec une vitesse incomparable. Le cheval à huit pattes était au moins aussi intrépide que son maître et accompagna Odin le tout-puissant dans toutes ses batailles.

Alors que les autres enfants de Loki étaient liés et bannis pour les empêcher de semer le chaos dans les neuf mondes du cosmos nordique, Sleipnir, en revanche, est devenu non seulement le destrier d’Odin, le roi des dieux Ases, mais aussi l’un de ses compagnons les plus reconnaissables et les plus fiables.

Sleipnir est probablement né avant les autres enfants de Loki, bien que cela ne soit explicitement mentionné nulle part. Sleipnir date des premiers jours d’Asgard, tandis que Fenrir est décrit comme étant enchaîné à Asgard, vraisemblablement de nombreuses années après la construction du mur de protection. Sinon, il semblerait étrange que Loki donne son enfant à Odin en cadeau, étant donné le traitement réservé par les dieux Ases à ses autres enfants.

Sleipnir (prononcé sleyp-nir) était de couleur grise, et grâce à ses huit pattes, il avait la capacité de traverser les neuf mondes du cosmos nordique, tous situés dans Yggdrasil, l’arbre de vie. Le nom de Sleipnir, qui signifie « celui qui glisse » en vieux norrois, fait probablement référence à sa capacité à glisser entre les mondes.

Bijoux symbole Yggdrasil disponibles dans la boutique VKNG
Bijoux symbole Yggdrasil disponibles dans la boutique VKNG

Selon une histoire, Odin est décrit comme chevauchant Sleipnir jusqu’au pays des géants, tandis que dans une autre histoire, Odin laisse son fils Hermodr chevaucher Sleipnir jusqu’à Helheim, le royaume des morts. On pense également que Sleipnir a laissé son empreinte sur le monde des hommes, les folklores islandais lui attribuant la création de l’Asbyrgi, un canyon glaciaire en forme de fer à cheval situé au nord de l’Islande.

Sleipnir a également été associé à des pouvoirs chamaniques par certains érudits modernes, ce qui n’est peut-être pas surprenant puisque Odin lui-même était aussi un sorcier. Il avait le pouvoir sur les runes et était un maître du Seidr, une forme de sorcellerie nordique qui consistait à infléchir le destin.

Les spécialistes soulignent que les chevaux à huit pattes sont associés aux voyages chamaniques dans de nombreuses cultures à travers le monde. Une preuve peut-être plus solide provient d’un passage de la Prose d’Edda selon lequel une des Valkyries dit au héro Sigurd que les runes doivent être taillées sur les dents de Sleipnir, associant le cheval à huit pattes à la magie runique.

Sleipnir pour les Vikings

Sleipnir figure probablement parmi les premières histoires Vikings, car deux représentations en pierre du cheval à huit pattes, monté par Odin, subsistent depuis le VIIIème siècle sur l’île de Gotland en Suède.

Nous entendons également parler de navires nommés Sleipnir, qui transportaient leurs passagers à travers les mers, tout comme Sleipnir transportait Odin entre les mondes. Ce nom reste encore aujourd’hui un nom populaire pour les navires en Europe du Nord.

Pour les Vikings modernes, Sleipnir représente souvent la capacité d’avancer dans la vie avec confiance et la façon dont chacun d’entre nous chevauche différents mondes à travers les différents rôles que nous jouons dans la vie.

Montres en bois faites à la main, disponibles dans la boutique VKNG
Montres en bois faites à la main, disponibles dans la boutique VKNG

Use Code « WINTERSALE » To Get 20% OFF Whole Store

Book : Best Seller

Norse Mythology Book

Viking Watches in Precious Wood

Valknut and Bear Viking Wooden Watch
Viking Newsletter
We respect your privacy.